Etats unis : Essai d’une nouvelle version de la bombe atomique B-61 au mépris du traité de non-prolifération nucléaire

1

 

L’affaire n’ayant pas été médiatisée, cela ressemble peu à un « message d’avertissement », il nous reste donc deux options : Une coïncidence, ou une préparation au pire, c’est à dire la crainte d’un affrontement entre les deux super puissances américaines et russes ! Quoiqu’il en soit, cette information est passée inaperçu malgré l’atteinte indiscutable portée au traité de non-prolifération nucléaire, traité international conclu en 1968 et signé par un grand nombre de pays…

Les États-Unis a testé avec succès une version actualisée d’une bombe atomique B-61 au mépris du traité de non-prolifération nucléaire, qui appelle au désarmement nucléaire. La National Nuclear Security Administration a déclaré dans un communiqué que l’essai a été effectué mardi par le Los Alamos et Sandia national laboratories, a signalé le Journal National.

« L’analyse est un progrès important et nous donne confiance dans notre capacité à aller de l’avant avec nos efforts pour accroître la sécurité de la bombe »

, a déclaré Don Cook, administrateur adjoint NNSA pour des programmes de défense. L’essai visait à vérifier comment un nouveau modèle de la bombe B-61 fonctionnerait sous des conditions de routine ou des scénarios d’accident, selon la NNSA. L’analyse comprenait également la précision de ciblage du modèle remanié de la bombe nucléaire à gravité aussi appelé Mod-12. Les travaux pour le modèle Mod-12, qui est en cours depuis deux ans, vise à garder les bombes B-61 prêtes pour une utilisation potentielle et renforcer leur sécurité.

« L’épreuve initiale fournit des données pour le modèle analytique de corrélation et de validation, de perspicacité dans les environnements de composants et d’évaluation du développement matériel électronique », dit la NNSA. « La série de tests mécaniques aidera à la conception finale de B-61-12 dans l’ensemble des environnements d’utilisation. »

Pour information, la B61 est une bombe H (bombe à hydrogène) faisant partie de l’arsenal américain en service depuis 1960 avec de nombreuses variantes. Depuis la fin de la guerre froide, c’est la principale bombe thermonucléaire, à la fois stratégique et tactique, déployée par l’United States Air Force. Elle est conçue pour exploser en deux étapes.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s